Une  grande banque à l’instar de  BNP PARIBAS, HSBC ou CITIBANK est une entreprise qui regroupe plusieurs activités ou lignes de métier. Elle est, de ce fait,  une banque universelle.

Les lignes de métier d’une banque universelle sont les suivantes : Banque de Détail , la Gestion Privée ou Banque Privée, la Gestion d’Actifs, la Banque de Financement et d’Investissement et les Services aux Titres.

La ‘Banque de Détail’ ou ‘Retail Banking’ est la banque des particuliers, des professions indépendantes, des assocations et des entreprises c’est à dire l’agence de votre quartier.

La ‘Banque Privée’ est la banque de détail réservée aux clients fortunés qui offre en plus des services traditionnels de la banque de détail,  des services haut de gamme (accueil et suivi des clients personnalisés, conciergerie) ou des produits d’investissement sophistiqués (capital investissement, immobilier….).

Parmi les autres activités de la banque  universelle figure la ‘Banque de Financement et d’Investissement’ ou ‘Corporate and Investment Banking’.  Elle est une banque de ‘gros’ et non plus de détail car ses clients sont les grandes entreprises. Elle propose à ses clients des services de financement (montages financiers complexes), des services de conseil et d’expertise en fusion-acquisition, privatisation,  en émission d’actions, de titres de dettes, en gestion de risque  mais également  des services d’investissement sur divers produits. Enfin, elle offre également des services de financement et de conseil dans le domaine du commerce international (financement du négoce de matières premières, crédits à l’export…).

La ‘Gestion d’Actifs’ ou ‘Asset management’ est une autre activité importante de la banque universelle. Cette activité consiste à  gérer les capitaux des clients en investissant sur des produits financiers (actions,…) ou  dans des fonds collectifs (gestion collective) maison ou crées par d’autres acteurs de la gestion d’actifs (sociétés de gestion, société d’assurance…).  et ce pour le compte des clients de la banque de détail ou privée  ainsi que ceux de la banque de financement et d’investissement .

 Enfin, nous avons les ‘Services aux  titres’ ou ‘Securities Services’ . La banque joue dans ce cas le rôle de conservateur c’est à dire qui tient (d’un point de vue comptable et administratif) les comptes titres et comptes courants de ces clients.  Cette activité implique donc la conservation des titres (actions, obligations…) dans lesquels les clients de la banque de financement et d’investissement  et  ceux de la banque de détail ou privée ont investi. La banque va alors prendre en charge tous les évènements qui interviendront dans la vie de ces titres (dividendes des actions et intérêts générés par les obligations) .Cette activité comprend aussi la sous-traitance de services back-office notamment (traitement administratif des opérations de marché) pour le compte de clients institutionnels tels que les sociétés de gestion, les courtiers,  les compagnies d’assurance ou les autres banques.

 Comment appliquer cette notion à votre vie quotidienne ?

Vous allez allégrement ouvrir un compte dans la banque de détail ou l’agence bancaire de votre quartier  recommandée par le clochard du coin. Votre nouvelle conseillère, en plus des services traditionnels (ouverture d’un compte courant, mise à disposition de moyens de paiement…)  vous proposera d’investir vos excédents de trésorerie soit sur un  livret d’épargne ou par exemple sur un fonds équilibré OPCVM Multigestion et ce en fonction de votre profil de risque. Ce fonds a été créé par la ligne de métier Asset management et sera géré par cette même entité. Vous acceptez car votre conseillère est très sympathique.

Vous voulez, en outre, investir votre argent dans quelques actions françaises et étrangères et constituer ainsi un portefeuille de titres.Vous allez alors vous adresser au courtier en ligne que votre conseillère vous désignera, car il s’agit bien évidemment d’une filiale de votre banque. Vous allez  ensuite recevoir de votre courtier,  un relevé de portefeuille comprenant la valorisation de vos actions ainsi que les dividendes que vous percevez. Ce relevé a été alimenté par les données transmises par l’activité  Services aux titres de votre banque.

En conclusion, si une personne de votre entourage vous annonce qu’elle travaille dans une banque ayez la délicatesse de lui demander de quelle  ligne de métier s’agit-il.  Ayez également l’amabilité de lui citer chacune des activités et surtout de lui en donner la définition,   tout cela en regardant  fixement le ciel.

M. La Noo

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :